• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron l’illusionniste

Macron l’illusionniste

PNG

 

 Macron grand monarque jupitérien ?

Cet ancien inspecteur des finances, qui a probablement oublié d'inspecter de nombreux français vivant en Suisse ou en Belgique, est sorti de l'ENA en 2004.
Repéré très tôt par les chasseurs de têtes du Bilderberg, il est nommé rapporteur de la Commission Attali (Commission pour la libération de la croissance française).

Sur recommandation de Jaques ATTALI, il se met en 2008 "en disponibilité" de la fonction publique, et devient "banquier d'affaires, dans l'une des antichambre du pouvoir et au cœur du système Bilderberg.

Une chose certaine, il est sorti de la cuisse de Rothschild. C'est un illusionniste, un produit de synthèse fait par les médias et surtout par le fric. Il a été un ministre peu inspiré. Par exemple sa mesure phare « les cars Macron » qui devaient créer 20 000 emplois, a créé seulement 2000 emplois et de nombreuses sociétés d’autocars sont aujourd’hui en difficulté.

En effet, Macron a été un piètre ministre des finances : Mediapart, en mai 2016, explique que le fisc a réévalué le patrimoine de M. Macron et de son épouse. En clair, la valeur à laquelle ils évaluaient leurs biens a été jugée trop faible par l’administration :

« Après un an et demi de discussions avec le fisc, ayant porté en particulier sur la valeur de la demeure de son épouse au Touquet, Emmanuel Macron a finalement admis qu’il devait payer l’ISF et déposé une déclaration rectificative pour les années 2013 et 2014. »

Ainsi réévalué, le patrimoine de M. Macron a dépassé le seuil auquel un foyer fiscal est assujetti à l’ISF, soit 1,3 million d’euros. Le ministre restant dans la première tranche du barème de l’ISF, il devra payer 1 % du montant de son patrimoine supérieur à 1,3 million d’euros.

Au titre d’un redressement fiscal, Emmanuel Macron a acquitté 4174 euros d’ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) pour 2013 puis 2264 euros pour 2014.

Tout ceci fait un peu désordre pour un ancien ministre de Bercy.

 

Un manque de légitimité

Il a été Commandité pour satisfaire le CAC 40, l’Europe de Merkel et les forces de l’Empire, il a réussi à mettre dans son chalut les voix d’un électorat sans autre conviction que les unes de Match et son absence de programme.

Sinon comment expliquer l’abstention record et l’indigence des propos de ses électeurs de base.
S’affirmant ni de gauche, ni de droite, de gauche et de droite, il est partout et nulle part.
Il ne court aucun risque de clivage puisque tout ce qu’il dira durant la fin des législatives sera compatible avec le néant conceptuel de sa position politique.

Macron a obtenu 8,6 millions de voix au premier tour de la présidentielle , ses candidats n’ont obtenu que 6,4 millions de voix au premier tour des législatives  : une chute spectaculaire

Par ailleurs, les 24,4 millions de citoyens qui se sont abstenus (51,29%, record historique), n’ont jamais souhaité soutenir Macron. Celui-ci, probablement ultra-majoritaire à l’Assemblée nationale, sera très minoritaire dans la société. Cette assemblée manquera de légitimité.

 

Des candidats de son parti LREM très héthéroclites et très curieux !

Cette nouvelle majorité est composée de trois catégories de personnes. Il y a d’abord les traîtres, des gens qui ont quitté leur ancien parti (Les Républicains et le Parti socialiste) pour celui de monseigneur Macron car la gamelle était plus attrayante.

Il y a ensuite des membres des classes moyennes supérieures qui sont entrés en politique pour s’amuser, sans avoir la moindre conscience des responsabilités qui seront les leurs s’ils sont élus : des amateurs facilement manipulables

Il y a enfin une cohorte de lobbyistes qui se sont précipités chez Macron pour défendre dans l’Etat des intérêts privés qu’ils représentent, ceux de très grandes entreprises. Le sens de l’intérêt général, du dévouement au bien public est totalement absent de l’esprit et de la culture de ces individus.

Ainsi, les nouveaux députés LREM, traîtres à leurs partis, individus sans la moindre conscience politique, lobbyistes... vont devoir faire face aux mobilisations sociales visant à entraver la politique ultralibérale

 

 C'est un hold-up politique qu'Emmanuel Macron veut réaliser

Dans son article "La démocratie sans le peuple" Fabrice AUBERT nous fait une remarquable démonstration de ce hold-up :

 "LES LEGISLATIVES UNE CARICATURE DE DEMOCRATIE : les Législatives servent à élire les députés du peuple, députés qui proposent écrivent et votent les lois de la République…. Mais la Vème République est devenue tellement totalitaire que le « Président Roi », une fois élu, ce ne sont plus des députés qui sont élus mais, juste des « pots de fleurs », soumis au pouvoir du monarque dont la seule fonction consiste à voter oui, sur la demande du souverain.

 LES RESULTATS BRUTS : Il faut observer les résultats avec attention pour comprendre en quoi tout ceci est une caricature de démocratie. Certes, en apparence, l’élection a eu lieu, certes, les listes Macron arrivent en tête avec 32 % des voix ce qui en projection potentielle, lui donnerait une majorité absolue telle que le représente le graphique ci-dessous. Mais cette majorité obtenue est artificielle, puisqu’avec une abstention de 51 %, celle-ci s’opère sans le peuple, ce qui explique la photo non triomphante du Roi…

PNG
 

 Observez et le chiffre est un véritable uppercut, que celui qui se présente comme moderne sait que 63 % des jeunes de 18 à 24 ans se sont abstenus lors de ce premier tour des élections Législatives. Et il ose encore parler d’avenir… Macron ce n’est que le passé qui revient avec un « relooking » de « start-up » qui sent la naphtaline et le « vert de gris »."

source : https://www.legrandsoir.info/la-democratie-sans-le-peuple.html

 

Le pire est devant nous

On peut s’attendre à des lendemains qui déchantent : cet homme est un rapace pressé.

Macron aura pour mission de démolir les derniers pans des services publics et pour demander aux salariés d'accepter encore plus de sacrifices sur les salaires et sur les retraites.

C'est une escroquerie alors qu'il existe des rentrées de revenus disponibles auprès des nantis et des entreprises qui ne payent pratiquement pas d'impôts et de charges sociales grâce à leurs filiales basées dans les paradis fiscaux (les entreprises du CAC 40 sont imposées en moyenne à 8% au lieu des 33% pour les entreprises qui n'ont pas de filiales basées dans les paradis fiscaux ).

L'escroquerie est d'autant plus grosse, aujourd'hui plus de 400 milliards d’euros échappent à l’impôt et aux cotisations sociales, pour les seules entreprises du CAC40.

Au total, la fraude fiscale en France est évaluée à au moins 80 milliards par an. De quoi, soulager notamment les plus pauvres et d'arrêter de poctionner toujours les mêmes.

Avec Macron et ses macroneaux, ce sera plus de soumissions au MEDEF, à l’Europe de Merkel et aux ordres de l’Empire U.S. Ce qui nous attend est très bien décrit par Jacques Sapir dans l’article : https://francais.rt.com/opinions/39634-legislatives-2017-vague-en-trompe-oeil

 

PNG

Macron n’est pas au service des français, mais au service de la finance et du mondialisme.

La grande bourgeoisie philipparde va pouvoir s'enrichir encore plus en appliquant les ordres de Bruxelles, tout en étant le plus fidèle servant du sionisme et de l'impérialisme occidental qui violent en permanence le droit international.

 

Macron c’est le déni total du bien public et de l’intérêt général. C’est la certitude de la régression sociale et de la soumission de la France.

Macron c'est plutôt un petit marquis poudré au service des puissants

C'est pour toutes ces raisons qu'il faut voter contre les candidats de LREM.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 19 juin 09:00

    Il vient d’où le graphique ?


    Y’a 308 sièges LREM et 42 MoDeM ca fait 350... (source ministère de l’intérieur)

    • troletbuse troletbuse 19 juin 09:45

      @Leonard
      A 0h11, il y a avait 295 dé putes LREM. Bizarrement, ca n’a plus évolué-ce devait être les résultats pour Paris- et ce matin 308 dé putes LREM. et 1 Modem de plus. Je me demande pourquoi le décompte parisien est plus long que la province ? Manipulation ?


    • SEPH 19 juin 10:09

      @Leonard

      Le graphique était une projection avant le second tour des élections législatives. En effet, l’article a été écrit le 17 juin 2017, la veille de l’élection.


    • Leonard Leonard 19 juin 12:15
      @SEPH

      Arf dommage pour l’exactitude quand même :(

    • lloreen 19 juin 10:34

      Quoi qu’il en soit, ce ne sont pas seulement les résultats de toutes les élections présidentielles depuis le président Pompidou, lui aussi-quel hasard-, ex-directeur de la banque Rothschild, lequel a piloté l’adoption de la « loi » Rothschild (1973) par l’intermédiaire de monsieur Giscard d’Estaing, futur président de la république française qui sont tronquées mais le système tout entier.
      Comment ne pas voir la main des grands argentiers planétaires derrière les politiques des différents états internationaux, lesquels contrôlent et dirigent la City de Londres ?

      Tout le monde a remarqué au plus tard lors de la dernière élection présidentielle française que monsieur Macron a été pressenti pour jouer son rôle de capitaine de la privatisation à marche forcée de la république française en partenariat avec sa partenaire allemande, lesquels mettent en pratique les ordres émanant de l’empire britannique dont une des branches est la corporation des Etats-Unis.

      Le moment est venu pour tous ceux qui dorment à poings fermés de mesurer à quel point ces personnages mènent leur agenda d’une main de fer, hermétiques à tout ce qui pourrait entraver la progression de ce VOM, dont les figures de proue ont maintenant atteint un âge canonique.

      Le ridicule ne tuant pas, les français ont sans doute dû être stupéfaits de prendre connaissance de l’une des mesures phares de ce gouverne-ment Macron qui n’est rien de moins que la remise en cause...des droits universels de l’homme et du citoyen de 1789, dont certains articles ont été repris dans la constitution française.
      Sans doute monsieur Macron qui ne connaît pas la culture française, pourtant mondialement réputée , ne connaît pas non plus le sens de l’adjectif inaliénable...
      Peut-être que les français, une fois poussés dans leurs derniers retranchements, auront-ils à coeur de la lui expliquer.


      • SEPH 19 juin 12:02

        @lloreen
        Votre commentaire est très pertinent.

         On s’achemine vers des événements pas très rassurants. Le trio satanique OTAN-BCE-Bruxelles veut imposer son Macron comme hier son Juppé. Candidat du triangle magique Rothschild-Drahi-Soros, 

        Le pouvoir en place a pour mission de saborder ce qui reste de libertés au nom de la lutte contre la terreur qu’il a lui-même créée en collaborant à toutes les guerres impérialistes du Moyen-Orient ; le pouvoir actuel a pour mission de vendre ce qui reste de patrimoine national, d’industries et de bijoux de famille ; le pouvoir actuel a pour mission de satisfaire les ogres et les fous de Bruxelles en remboursant la dette immonde que leur euro a créée et a fait gonfler pour le profit des banquiers de Goldman Sachs (où pantouflent Issing, Rasmussen, Barroso et consorts) ; le pouvoir actuel doit liquider les droits sociaux et le droit du travail, et ce qu’il en reste.

        Nous ne savons pas encore si cette abstention est un gage de soumission ou de rébellion froide et silencieuse.

        On saura donc bientôt si la France actuelle se soumettra ou se relèvera contre la rage des élites devenues folles.


      • fred fred 19 juin 11:03

        Les « Bidochon » s’installent à l’élysée pour faire pleurer de rire la France profonde pendant 5 ans !


        • SEPH 19 juin 12:34

          @fred
          Un « bidochon » de haut vol : E. Valls
          Valls dit avoir emporté l’élection avec seulement 139 voix d’avance sur son adversaire (soit 50,3% des voix).

          Alors que Valls a annoncé sa victoire dans la soirée du 18 juin : Bruno Piriou, conseiller général communiste de l’Essonne, a déclaré soupçonner des tricheries dans la première circonscription de l’Essonne. « Nous n’avons aucune confiance dans Manuel Valls », a-t-il tenu à préciser.

          L’adversaire de Manuel Valls, la candidate pour la France insoumise (FI) Farida Amrani, a elle aussi revendiqué la victoire et a annoncé un recours.

          « On a demandé à recompter les bulletins. On nous a dit qu’ils ont été déchirés », a déclaré Farida Amrani et Bruno Piriou.

          Bizarre, vous avez dit bizarre. Pourquoi cette précipitation pour déchirer des bulletins, alors que les PV ne sont pas signés par les deux candidats  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • SEPH 19 juin 15:20

          @fred
          Précision sur cette turpitude :

          Le contexte : irrégularités constatées, décomptes des voix contestées, procès-verbaux non signés, large avantage pour la France Insoumise (jusqu’à 60%) dans des bureaux où Farida Amrani avait des assesseurs, recomptage des bulletins en mairie d’Evry avec interdiction à la presse et à la France Insoumise d’y assister, chahut dans le hall de la mairie où un Valls, défait, a parlé devant des citoyens le traitant de tricheur (sans qu’il les interpelle en retour, ce qui n’est pas dans ses habitudes), appel aux forces de l’ordre , recours déposé par la candidate.

          La loi électorale veut que les bulletins soient détruits après recomptage. L’ont-ils été ? Et si oui, où ? Dans une salle fermée aux curieux (opposants, médias) ? Quoi qu’il en soit, c’est le Conseil constitutionnel qui tranchera.

          Source : https://www.legrandsoir.info/legislatives-edito-dans-l-huma-declaration-de-jean-luc-melenchon-et-urgente-necessite-de-dissoudre-du-conseil-constitutionnel.html


        • lloreen 19 juin 19:05

          Les français ont un recours sous la forme d’un conseil national de transition créé par un collectif le 18 juin 2015 qui est un outil juridique reconnu par le droit international.
          https://www.conseilnational.fr/

          Depuis le coup d’état du 5 décembre 2016, la France est entrée sous un régime dictatorial puisqu’il n’ y a plus de séparation des pouvoirs donc plus de constitution.
          Et sans constitution, il ne peut y avoir d’élections.Le résultat du vote est donc nul et non avenu et cette élection doit être annulée.
          https://www.youtube.com/watch?v=WIZJRcyYMx4


          • SEPH 19 juin 20:47

            @lloreen
            Ce qui apparait c’est que le parlementarisme, la démocratie représentative et même le système électoral dans son ensemble ne conviennent plus à beaucoup de gens.

            En effet, plus encore que d’habitude, ce sont bien les classes populaires qui ont fait massivement la grève de l’isoloir.

            Je connais beaucoup de gens qui ne sont pas allez voter et qui ne sont pas content, ces gens là sont écœurés de la classe politique soumise à l’argent et à la finance.

            Ils ne font pas confiance aux hommes politiques.

            Rien ne dit que demain ils ne lutterons pas contre les lois scélérates de Macron sur le droit du travail, les libertés, les salaires,......


          • Dzan 20 juin 06:01

            Tout ça pour ça.
            Moi, qui suis un vieux monsieur, jen ai vu passer des zidents et des dépités et sinistres.
            Le « peuple » gavé de fooot(re) de jeux télévisés insipides, et décervelants, il s’en fout le « peuple »
            Pourvu que le paquet de clopes, ne dépasse pas les 10 euros, que les tixons à gratter soient là quand il l’espèrent, que la route de l’empilement sur les plages ne soit pas trop bouchée, le « peuple » il doooooooooooooooooort !!!


            • Dzan 20 juin 06:02

              Quand il l’espère ! m’enfin !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

SEPH


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès