• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi les Mollahs Soutiennent le Qatar ?

Pourquoi les Mollahs Soutiennent le Qatar ?

L'Iran est le seul pays qui soutient les positions anti-voisinage du leadership Qatari envers le CCG, ainsi qu'il a cherché à enflammer la crise. Hamid Aboutalebi, assistant des affaires politiques au cabinet du président iranien Hassan Rouhani, a déclaré que l'ère de ce qu'il a appelé le frère aîné a pris fin. L'Iran a commencé à offrir des exportations alimentaires vers le Qatar dans le contexte de la fermeture de sa frontière avec l'Arabie Saoudite. Ce qui est intéressant pour les déclarations du fonctionnaire iranien, c'est que l'ère des alliances est terminée. Comment l'ère des alliances peut-elle se terminer alors que l'Iran est encore allié à Al-Assad en Syrie et à Al-Houthi au Yémen ? Aboutalebi veut dire probablement la fin des alliances annoncées par les institutions, qui sont la pierre angulaire de la sécurité et de la stabilité régionales et mondiales, en faveur d'alliances secrètes et temporaires entre pays et organisations, etc.

Le responsable iranien essaie de tromper le public, affirmant qu'un petit pays ne peut pas chercher à renverser le gouvernement légitime à Bahreïn, soutenir Daesh, Al-Qaïda et l'extrémisme dans le désert du Sinaï et créer des fissures dans la coalition du CCG. Par ce fait, Aboutalebi se réfère aux pratiques que les États ont prises pour justifier leur boycott du Qatar et ignore le fait que ces pratiques ne nécessitent que deux choses : la prise de décision et le financement. Ces pratiques n'ont rien à voir avec la taille des pays. La catastrophe de la direction qatarienne réside dans le financement et la planification. Personne n'a prétendu que le Qatar dirigeait des milices, dirigeait des organisations, ou envoyait des troupes ou autre chose.

Le financement est la composante la plus dangereuse du système terroriste. C'est l'oxygène qui fait vivre les organisations terroristes. L'argent motive les princes du terrorisme à tuer, verser du sang, commettre des crimes et recruter des jeunes. Nous savons tous que ces criminels ne sont pas des hommes saints comme ils prétendent, mais ce sont des gangs qui sont assez bons pour tuer et abattre pour l'argent.

La position du Qatar a divisé les rangs arabes et islamiques face à l'Iran, tout comme elle a donné aux mollahs une occasion précieuse de remettre en question la position des pays du CCG, préoccupés par les complots iraniens en cours au Yémen, en Irak, en Syrie et au Liban. Le Qatar a également permis à l'Iran d'interférer dans les affaires internes de l'Arabie saoudite, du Bahreïn et d'autres pays.

Est-ce que donner à Téhéran la possibilité d'interroger la crédibilité des préoccupations du Golfe et des Arabes constitue la seule raison de la forte sympathie iranienne envers le Qatar ?

La position iranienne semble étrange parce que le Qatar travaillait théoriquement contre les intérêts de l'Iran au Yémen, où il avait participé à la coalition arabe pour rétablir la légitimité constitutionnelle dans ce pays. On suppose que le Qatar était engagé dans une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite contre Al-Houthi et Saleh, qui sont soutenus par l'Iran. En Syrie, d'autre part, le Qatar était contre les intérêts de l'Iran, car il n'a pas cessé d'appeler au renversement d'al-Assad et de soutenir l'opposition syrienne avec des fonds et des armes. Le Qatar est l'une des parties derrière la formation de l'armée syrienne libre, le premier ennemi du président al-Assad, l'allié stratégique de Téhéran. En effet, le Qatar est la partie régional qui a le plus insisté sur l'élimination d'al-Assad du paysage politique syrien - une position qui est fortement opposée aux intérêts stratégiques de l'Iran en Syrie.

Comment l'Iran peut-il soutenir le Qatar qui agit contre ses intérêts au Yémen et en Syrie ? Comment cela peut-il être compris ? Il existe un principe politique qui suppose qu'il n'y a pas d'amis ou d'ennemis permanents, mais des intérêts permanents. La contradiction existe encore. La position du Qatar à propos de la Syrie est toujours la même, et le Qatar a été membre de la coalition arabe jusqu'à ce qu'il a récemment été exclu de participer aux opérations militaires au Yémen après la décision du boycott.

Comment cette contradiction peut-elle être expliquée ? Peut-elle être interprétée à la lumière de la tromperie actuelle du pays ? Cela signifie que l'opposition du Qatar à al-Assad était formelle. Est-ce que tous les rôles régionaux et internationaux qataris étaient une pièce théâtrale ? Est-ce que le Qatar travaille au nom de grandes parties régionales et internationales ?

Beaucoup de secrets derrière le rôle Qatari sont encore vagues. La disparition du leadership politique actuel du Qatar de la scène en cas de coup doux ou d'un changement interne pacifique permettra de résoudre plusieurs des mystères entourant le rôle du Qatar au cours des deux dernières décennies, surtout depuis quelques années, depuis les turbulences de 2011.


Moyenne des avis sur cet article :  1.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 12 juin 14:37

    N’êtes vous pas sur que la vrai question soit :


    Pourquoi la plupart des voisins du Qatar ont formé une coalition contre les Al Tahni ?

    • kader kader 12 juin 15:18

      je ne comprend pas qu’on fasse un article quand on a si peu à dire ?
      je pourrai répondre à cet article...
      mais non ca sert à rien... encore un article de propagande contre l’iran...


      • loko 12 juin 15:27

        d’où il sort cet émirati à la noix ? il écrit des torches Q pour son compte personnel ! je journalisme tout d’abord est neutralité !!!! 


        • MagicBuster 12 juin 15:40


          Les arabes se présentent toujours comme des victimes ce qui rend le conflit entre arabes complétement inaudible - et - incompréhensible.

          Faute d’intelligence - La punition va être sévère et collective.

          NB : On n’en a rien à foutre de l’Iran.


          • François 12 juin 16:54

            Je trouve cette analyse surprenante ; le Qatar est plutôt la victime dans la séquence actuelle qui se déroule dans la région, le pays est encerclé et sans justification claire un peuple est mis sous embargo par l’Arabie Saoudite qui a une politique agressive dans la région. Par ailleurs le rôle joué par l’Arabie Saoudite dans le développement du terrorisme au moyen orient et dans le monde n’est plus à démontrer.


            En ce qui concerne l’Iran, ce pays donne l’impression de jouer un rôle plutôt stabilisateur dans la région notamment en apportant son aide aux qataris.

            • François Vesin François Vesin 13 juin 22:26

              @François
              L’Iran joue un rôle stabilisateur et, non content,

              est impliqué dans la lutte réelle contre Daesch.

              Devinez qui essaye de l’en empêcher ?
              Je vous recommande cet article de Ron Paul :


            • phan 12 juin 19:13

              Pourquoi les Mollahs soutiennent le Qatar : Parce ce que les musulmans sont frères, drôle de question !
              Même le frérot Recep Tayyip Erdogan, soutient ses frères et sœurs du Qatar.
              @l’auteur, Labess Khouya ?
              Doha n’abrite pas une grande base terroriste qui bombarde chaque jour en tuant vos frères et sœurs de l’Orient ?
              Laquelle de ces 3 chaînes Al Jazeera, Al Arabiya ou Al Capone paye plus ?


              • OMAR 12 juin 20:36

                Omar9

                @salem alketbi

                Pourquoi l’Arabie-Saloperie soutient les terroristes, les djihadistes de merde, les sionistes et les impérialistes américains ?
                Pourquoi vous bombardez le Yémen et massacrez sa population ?
                Eh Lawrence d’Arabie, pardon d’Agora, enlève ton chèche.....


                • Sergio Sergio 12 juin 20:46

                  Excusez-moi mais je ne peux m’en empêcher :


                  « Quand j’ai le catarrhe, je fais des molards ! »

                  • anaphore anaphore 12 juin 21:28

                    Pourquoi la Turquie soutient le Qatar...

                    Pourquoi la Turquie, le Qatar et l’Arabie Saoudite soutiennent le terrorisme ?

                    pourquoi l’Iran les US , GB, FR soutiennent le terrorisme ?

                    Pourquoi Israël soutient le terrorisme...

                     smiley 

                    Hein ? Mon cher ami habillé comme un chamelier alors qu’il n’a jamais foutu les pieds dans un désert ....


                    • Sergio Sergio 12 juin 21:56

                      @anaphore


                      C’est bien la première fois que j’observe dans votre ’ billet ’ la teneur de votre pseudo. J’imagine que cela doit être difficile à porter !

                    • anaphore anaphore 12 juin 22:07

                      @Sergio
                      Non j’aime cette figure de rhétorique .... mon arrière grand oncle s’appelait Goebbels !

                      Nous à la maison nous lui vouons un véritable Kulte !


                    • njama njama 12 juin 21:41

                      Grosso modo le Qatar (pas officiellement mais par des oligarques) soutient les forces islamiques « frères musulmans » (al Qaeda, en version syrienne Front al-Nosra rebaptisé Ahrar al-Sham ce que l’Arabie Saoudite lui reprocherait ...

                      Donc logiquement dans cette mouvance islamiste, le Qatar est plus proche de la Turquie et de l’Iran que de l’islamisme wahhabite saoudien qui finance daech


                      • anaphore anaphore 12 juin 22:09

                        @njama

                        non !


                      • Hijack Hijack 12 juin 23:56

                        Le président Hassan Rouhani fait simplement de la « real » politique.

                        Mais en Iran, c’est Ali Khamenei guide suprême de la Révolution islamique (poste le plus élevé dans la république iranienne), donc au-dessus du président de la république.

                        Cela fait que l’Iran ne modifiera en rien ses alliances, ni ne les trahira in fine ... déjà l’élection molle de Rouhani a bcp surpris, sauf qu’il s’agit de comprendre que l’Iran a été contraint (pour éviter le chaos intérieur plus qu’extérieur) de mettre de l’eau dans son heuu ... vin. L’Iran avait bcp perdu économiquement parlant (boycotts, embargos, empêchements) et tarde à se relever, donc c’est par survie qu’ils tentent l’impossible, sans retourner leurs vestes/djellabas ... Les alliés de l’Iran seront tjrs les mêmes.


                        • aliante 13 juin 06:19

                          Vous avez donné la bonne réponse :Les intérêts permanents
                          et ces intérêts se trouvent dans les champs gaziers qui se partagent l’Iran et le Qatar
                          c’est assez pour que l’Iran balaie d’un revers de main la mise sous tutelle du Qatar par les seouds
                          les Iraniens ne sont pas dupes de l’idéologie des Qataris en plus affaiblir le camp des saouds
                          c’est une aubaine
                          pour l’humanité
                           


                          • covadonga*722 covadonga*722 13 juin 06:36

                            Pauvre homme, tu ne sauras jamais rien..

                            Tu n’élucideras jamais un seul des mystères qui nous entourent.
                            Puisque les religions te promettent le Paradis,
                            aie soin de t’en créer un sur cette terre,
                            car l’autre n’existe peut-être pas.

                            O Kayyam , Perse , poete , mathématicien , philosophe et accessoirement musulman.

                            yep , les Perses seront toujours cent coudées au dessus des bédouins wahhabites .

                                 



                            • agent ananas agent ananas 13 juin 08:51

                              @covadonga*722
                              Merci de nous rappeler la sagesse d’Omar Kayyam ...


                            • Leonard Leonard 13 juin 08:59

                              @covadonga*722

                              Tu es méchant ! Il a découvert l’eau courante en ouvrant le robinet !

                            • agent ananas agent ananas 13 juin 08:48

                              Discours de bédouin.
                              L’une des raisons est que les Saouds ont des problèmes de trésorerie à cause de leurs extravagances et lorgnent maintenant sur les richesses immenses du petit Qatar ...
                              C’est dans leur ADN. A l’origine le royaume du clan des saouds s’est bâtit sur le pillage et le rançonnement des caravanes. Ce sont les pirates du désert et se sont imposés par la force sur les autres tribus.


                              • Decouz 13 juin 12:13

                                Anouar Thabet dans « Arabie Saoudite, la société dévoilée » un réquisitoire contre ce pays étrange fait état non pas d’une société homogène, mais de 4 classes distinctes :
                                -La famille royale, qui se multiplie à travers les mariages multiples, il y a ainsi au moins 10000 princes et princesses, plus de 3000 palais dans le pays et des centaines dans le monde, ils vivent à part , la seule menace venant des religieux qui peuvent les tancer, dans ce cas ils peuvent se replier dans leurs demeures et vivre comme ils l’entendent.
                                -Les religieux, idéologues, professeurs, fonctionnaires, militaires, étudiants, police de la pensée, et du comportement, un de leur activité principale l’espionnage et la dénonciation des autres, des comportements « déviants » la rédaction de fatwas qui atteignent un volume phénoménal, dire ce qui est bien et empêcher le mal. Un des grands problèmes ce sont les djinns (bouddhistes, chrétiens) qui persécutent les malheureuses femme cloitrées.
                                Tout ce monde, la famille royale, les religieux et autres, ont leur vivier dans la province du Najd, berceau du pouvoir. Ces deux fractions vivent à part de la société ordinaire, 18 appareils de contrôle, un modus vivendi religieux, territorial, tribal.
                                -Ensuite le commun du peuple, qui peut être très riche, gaspillage de nourriture, voitures luxeuses, mais aussi classes moyennes, professeurs, différentes professions, des pauvres aussi. Mais aucune alliance politique, impossible. Pour échapper à l’oppression, chacun se replie dans sa maison, avec ses amis, on parle, on boit même, en se méfiant toujours de la police religieuse qui peut surgir sous des prétextes divers.
                                -Le dernier quart, c’est la main-d’oeuvre étrangère, tout ce qui est moderne a été construit, est entretenu par des étrangers, appareil militaire, infrastructures, hôtels, hôpitaux sont de conception occidentale. Mais il y a une partie de cette main d’oeuvre qui est une forme de sous prolétariat, arabes, asiatiques, qui s’occupent des travaux moins nobles, ils ont à l’écart, mal traités souvent, ne peuvent suivre tranquillement leur religion s’ils sont bouddhistes, chrétiens ou autres, on leur interdit de suivre leur coutumes, de vivre leurs traditions, on essaie de les convertir, mais même convertis ils restent à la marge de la vie sociale (si on peut parler de vie sociale).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès